Con­fir­mant son inten­tion à encadr­er et à propulser les jeunes élites africaines, prêtes à s’in­ve­stir dans la réso­lu­tion des prob­lèmes spé­ci­fiques touchant tous les pays et les peu­ples du con­ti­nent noir, l’or­gan­i­sa­tion African Lead­er­ship Acad­e­my (ALA) a tenu une activ­ité dite “ Ate­lier entre­pre­neuri­at et Ges­tion de pro­grammes pour jeunes lead­ers de Kin­shasa ”. Elle s’est déroulée le same­di 5 mars 2022 à Kin­shasa, Cap­i­tale de la RDC, dans la Salle Père Boka du Cen­tre d’E­tude pour l’Ac­tion Sociale (CEPAS). Il sied de pré­cis­er que cet ate­lier a été organ­isé en parte­nar­i­at avec Project Man­age­ment Insti­tute Edu­ca­tion Foun­da­tion (PMIEF), activ­ités ren­dues pos­si­bles  avec le con­cours de Kuvu­na Foun­da­tion qui est une struc­ture d’ac­com­pa­g­ne­ment des jeunes en Lead­er­ship et Entre­pre­neur et point focal en RDC de African Lead­er­ship Academy.

Mis­sion, chal­lenges et leviers de con­struc­tion de ALA

Tout compte établi, ils étaient 85 par­tic­i­pants dont 63 filles et 22 garçons, provenant de 26 écoles et 4 insti­tu­tions des jeunes en RDC, tous trans­for­més et ini­tiés à de nou­velles valeurs de développement.

Au cours de l’événe­ment, Madame Eva Sia­ka Wakam, Représen­tante de cette organ­i­sa­tion et ani­ma­trice de l’ate­lier de l’a­vant-midi, a présen­té les ambi­tions de leur struc­ture qui sont celles de trans­former l’Afrique en for­mant de futurs lead­ers de tous hori­zons qui tra­vail­lent ensem­ble pour créer une paix durable et partager la prospérité sur le con­ti­nent africain.

Suiv­ant le pro­gramme du jour, elle s’est attelée à la présen­ta­tion des 7 grands chal­lenges assignés à African Lead­er­ship Acad­e­my. Entre autres, l’ur­ban­i­sa­tion, l’é­d­u­ca­tion, la san­té, le change­ment cli­ma­tique, la gou­ver­nance, la créa­tion de l’emploi et, enfin, les infrastructures.

Dans le même ordre d’idées, Eva Sia­ka Wakam a dévoilé les leviers de con­struc­tion desquels dépen­dent toutes les actions ini­tiées par leurs encadrés.

Placés sous l’acronyme “ Build ”, sig­nifi­ant Believe Under­stand Invent Lis­ten Deliv­er, ces leviers traduisent ce qui suit : « Les étu­di­ants sont d’abord for­més pour croire qu’ils ont le pou­voir de chang­er le monde qui les entoure et adopter un état d’e­sprit d’amélio­ra­tion continue.

Ils appren­nent ensuite à dévelop­per de l’empathie et à com­pren­dre la com­mu­nauté qu’ils ont l’in­ten­tion de servir avec une entre­prise entre­pre­neuri­ale. Les jeunes entre­pre­neurs inven­tent ensuite un large éven­tail de solu­tions pos­si­bles, pro­to­ty­pant et tes­tant leurs idées en écoutant les com­men­taires des clients poten­tiels et des autres par­ties prenantes.

Après un proces­sus d’itéra­tion et d’amélio­ra­tion, ils pro­posent de nou­velles entre­pris­es et solu­tions per­cu­tantes en mobil­isant des ressources et en tirant par­ti des réseaux. »

Impli­ca­tion du PMIEF

Ani­ma­teur de l’ate­lier de l’après-midi, Mon­sieur Dany Byabene, Représen­tant du PMIEF, a attesté que les bases mis­es à la dis­po­si­tion des élèves for­més leur per­me­t­tront de réalis­er tous les pro­jets que ces derniers lanceront dans les prochains jours.

« Cela va les ren­forcer dans leur con­fi­ance en eux-mêmes et dans l’im­pact qu’ils peu­vent avoir sur la société. », a‑t-il renchéri avec une ferme conviction.

Écoles et insti­tu­tions participantes

En effet, au tra­vers Kuvu­na Foun­da­tion, env­i­ron 26 écoles de la Cap­i­tale ont rehaussé de leur présence à cet ate­lier. A savoir : C.S. Arche de Noé, Lycée Liz­i­ba, Lycée Kabam­bare, Insti­tut Beaux-Arts, C.S. Bozin­do, G.S. Ban­za, Notre Dame de Bon, Future Lead­er­ship Acad­e­my, Lycée Tobongisa, Lycée Tobongisa, Col­lège Mère du Rédemp­teur, Lestonnac Mobokoli, C.S. Mar­cellin Mobotoli, Jew­els Schools, Col­lège Frère Fuza, C.S Lou­pi­ot, École Chré­ti­enne Source de vie, École Révérend Kim, Insti­tut Mukasa, G.S. Nsim­ba, C.S. Samuel Levi, Vincez­i­ma, Col­lège Bon­so­mi, C.S. Étoiles, Lycée Motema Mpiko, C.S Prov­i­dence Divine.

Asso­ciées à toutes ces écoles les insti­tu­tions d’en­cadrement des jeunes suiv­antes : Mizo­to Club, Aquil­las Group, Afriyan ain­si que Pro­gramme Sci­ences and Kids (Fon­da­tion Femmes & Stem ASBL)

John Ngoyi

DEO

No Comments Yet

Comments are closed