Depuis ses 12 ans d’âge, plus rien qui con­cerne la mode n’échappe à ses pro­jecteurs. Aucune actu­al­ité sur les défilés de mode, ni les films sur la mode ne lui sont indésir­ables. Dans cette inter­view accordée à Go Ladies Mag­a­zine, Elis­a­beth Buabua a révèle que sa pas­sion de con­fec­tion a con­nu un boomerang pen­dant qu’elle obser­vait scrupuleuse­ment la présen­ta­tion des col­lec­tions de la styl­iste séné­galaise Adama Paris, lors de la Dakar Fash­ion Week 2018. Dev­enue à son tour cou­turière, mod­éliste et créa­trice de la mar­que por­tant son pro­pre nom (EB en sigle), Elis­a­beth Buabua est rev­enue aus­si sur l’évo­lu­tion de son busi­ness et la touche per­son­nelle qu’elle appose à toutes ses œuvres, tein­tées de sim­plic­ité comme clé de l’élé­gance ves­ti­men­taire. Lisez l’in­té­gral­ité de son inter­view dans les lignes qui suiv­ent, guidée par Sarah Bopima.

Sarah Bopi­ma : Qui est Eliz­a­beth Buabua ?

Eliz­a­beth Buabua: Je suis née à Kin­shasa le 30 juin 1997, issue d’une famille de cinq enfants dont deux filles et trois garçons. Je suis une cou­turière mod­éliste et la créa­trice de la mar­que ELIZABETH BUABUA, ” EB ” en sigle.

SB: Quand et com­ment avez-vous décidé de vous lancer com­plète­ment dans la con­fec­tion de tenues ?

EB:A l’âge de 12 ans, j’étais dev­enue une fan de tout ce qui con­cerne la mode (le défilé, le film etcc..), et j’avais un rêve de devenir une styl­iste cou­turière de renom­mée mon­di­ale. Après quelques années, j’étais éblouie par la présen­ta­tion de la col­lec­tion (vête­ments, formes, couleurs) de la styl­iste séné­galaise Adama Paris, lors de la Dakar Fash­ion Week 2018. Et c’est là que la pas­sion de con­fec­tion s’est révélée en moi et j’y suis aujourd’hui.

SB: Est ce que votre rêve d’enfance était de devenir cou­turière ? Ou a‑t-il changé ?

EB:Oui, je ne le (rêve) chang­erai pour rien au monde et c’est grâce à cela que je fais la ren­con­tre des mer­veilleuses per­son­nes et me per­met de décou­vrir d’autres cultures.

SB: A ce jour, vous comptez com­bi­en de clients ?

EB:Depuis la créa­tion de la mar­que, je compte 20 clients per­ma­nents et depuis ça ne cesse pas d’augmenter.

SB: La mode est un domaine très con­cur­ren­tiel. Com­ment comptez-vous vous démar­quer ?
EB: Déjà, l’esprit de la mar­que est d’ajouter une touche per­son­nelle  chic glam dans chaque créa­tion des mod­èles. On impose rien aux clients, mais on explique aux clients quel style s’adapterait à leur mor­pholo­gie. Comme je le dis tou­jours, ” la sim­plic­ité est la clé de l’élégance ”.

DEO

No Comments Yet

Comments are closed