Avez-vous déjà entendu parler de Bitcoin, Ripple, Ethereum,…Ces nouveaux types de monnaies  qui secouent le monde de la finance et qui rencontrent une notoriété certaine auprès du public ?

Mais c’est quoi au juste la crypto-monnaie ?

Comme vous le savez, quand on a de la mon­naie tra­di­tion­nelle , telle que le dol­lar, le franc, l’euro, on peut s’acheter une glace, des vête­ments,  pay­er le coif­feur, le bus. Mais aus­si épargn­er dans une banque ou dans une tire­lire. La mon­naie se présente sous 3 formes aujour­d’hui : la mon­naie métallique (les pièces), la mon­naie papi­er (les bil­lets) et la mon­naie scrip­turale ( les vire­ments ban­caires, les cartes, ). La mon­naie tra­di­tion­nelle est régulée par le sys­tème ban­caire et garantie par l’Etat. 

 

Une cryp­to mon­naie telle que le Bit­coin, l’Ethereum, le Rip­ple, c’est égale­ment une mon­naie que l’on peut  échang­er ou  épargn­er.  Par con­tre, con­traire­ment à la mon­naie tra­di­tion­nelle, la cryp­tomon­naie  est exclu­sive­ment virtuelle.  Il n’en existe pas en  pièces métalliques ni en bil­lets. De plus, elle est indépen­dante des ban­ques cen­trales et des États. Bref, aus­si virtuelle qu’elle soit, elle per­met d’effectuer des paiements entre util­isa­teurs en toute sécu­rité  et les trans­ac­tions, d’une rapid­ité extra­or­di­naire, se font exclu­sive­ment sur inter­net. C’est une véri­ta­ble révo­lu­tion technologique !

En résumé: la cryp­tomon­naie est une mon­naie alter­na­tive 100% virtuelle: elle ne com­porte pas de mon­naie, pas de bil­let, pas de carte ban­caire et pas de chéquier !!                     Aucune mon­naie physique

Exemple class=

Mais comment fonctionne cette cryptomonnaie ?

Il existe plusieurs sortes de cryp­to-mon­naie, dont le Bit­coin en est la pre­mière et la plus con­nue. Créée en 2009 par Satoshi Nakamo­to, cette mon­naie numérique est décen­tral­isée de par son indépen­dance insti­tu­tion­nelle des ban­ques et État. En d’autres ter­mes, aucune insti­tu­tion ou autorité ne peut ni blo­quer vos trans­ferts ni saisir votre argent de force comme celà peut se faire avec la mon­naie traditionnelle.

Cet argent virtuel per­met donc d’échanger de l’argent en ligne , entre les util­isa­teurs, sans pass­er par les canaux tra­di­tion­nels.  Et ses trans­ac­tions se font de bout en bout en toute sécu­rité via des machines et des logiciels.

Elle fonc­tionne grâce à une tech­nolo­gie de stock­age et de trans­mis­sion d’informations  appelée blockchain. Il s’agit d’une base de don­nées sécurisée, chiffrée,  trans­par­ente, réputée invi­o­lable, dif­fusée à tra­vers le monde. et dont les trans­ac­tions, inscrites dans ce reg­istre cer­ti­fi­ant les échanges, comme dans la banque cen­trale,  sont acces­si­bles à tous les util­isa­teurs.  C’est pour cette rai­son qu’on l’appelle cryp­to, un dérivé du mot cryptage ou cryp­togra­phie “Pro­téger des mes­sages en assur­ant con­fi­den­tial­ité, authen­tic­ité et intégrité en s’aidant sou­vent de codes  ou clés.”

En résumé, dans un sys­tème moné­taire tra­di­tion­nel, la banque cen­trale  gère  et offi­cialise les trans­ac­tions. A con­trario, dans le sys­tème des cryp­to-mon­naies, c’est un réseau infor­ma­tique, la blockchain, qui gère et sécurise les trans­ac­tions et con­trôle l’émission de cryp­tomon­naies, car celles-ci ont une masse max­i­male en circulation.

Où et comment acheter les crypto ?

Vous pou­vez vous pro­cur­er la cryp­tomon­naie en vous inscrivant sur une des mul­ti­ples plate­formes d’échanges spé­cial­isées. Il est impor­tant d’en trou­ver des sérieuses. Pour ceux qui souhait­ent inve­stir dans la cryp­tomon­naie, vous pou­vez vous inscrire via les plate­formes de votre choix ou par celles-ci:

De manière générale, pour vous y inscrire, vous devez fournir les élé­ments suiv­ants:  une adresse email, un numéro de télé­phone, une pièce d’identité (carte d’identité, per­mis de con­duite ou passe­port), et éventuelle­ment une pho­to de vous ten­ant votre iden­tité en main !

Une fois inscrit, vous pour­rez y trans­fér­er un mon­tant d’une mon­naie tra­di­tion­nelle (Euro, Dol­lars,…) sur la plate­forme pour y acheter le bit­coin, l’ethereum le doge, bref, la cryp­to de votre choix et ensuite com­mencer à trad­er, c’est-à-dire faire y faire vos trans­ac­tions et paiements avec votre mon­naie virtuelle !

Vos cryp­tos peu­vent être hébergées dans un  porte­feuille élec­tron­ique ou wal­let dans la plate­forme ou dans un wal­let physique comme une clé USB spé­ci­fique qui garde votre argent hors ligne.

Les trans­ac­tions inclu­ent générale­ment des frais de trad­ing,  des frais de dépôt  et des frais de retrait .

Vous pou­vez égale­ment procéder au minage, c’est-à-dire fournir un ser­vice au réseau de la mon­naie con­cernée en échange d’une récom­pense pécu­ni­aire en véri­fi­ant la valid­ité d’un ensem­ble de transactions.

Notez que la valeur de la mon­naie numérique varie en fonc­tion de l’offre et de la demande et ses trans­ac­tions sont légales . Cepen­dant, la valeur fluctue énor­mé­ment. Elle peut, dans cer­tains cas,  en une journée pass­er de +30% à ‑60%.

Cepen­dant cer­tains pays ten­tent de  l’interdire car ils n’ont aucun con­trôle dessus.

Quels sont points forts d’une cryptomonnaie?

La lib­erté d’échanger sans inter­mé­di­aire bancaire

  *L’ab­sence de con­traintes: vous pou­vez oubli­er les pla­fonds de carte, les décou­verts, les inter­dits bancaires. 

*L’indépendance : vis-à-vis des ban­ques ‚des Etats en cas de crise financière.

*Les ser­vices rapi­des et faibles frais: les échanges sont qua­si  instan­ta­nés et les frais de trans­ac­tion sont beau­coup plus faibles que ceux des banque dont les frais sont élevés avec des trans­ferts qui s’exé­cu­tent après plusieurs jours.

*La trans­parence:  les cryp­to-mon­naies peu­vent être tracées de sa prove­nance jusqu’à vous. Par con­tre si vous avez un bil­let physique comme 100 $, vous ne pour­rrez jamais en trac­er l’historique, c’est-à-dire les mains par lesquelles ce bil­let a transité.

Les points faibles de la cryptomonnaie ?

La fluc­tu­a­tion moné­taire : les cryp­to sont très volatiles, il fait l’objet de beau­coup de spécu­la­tions et en 6 mois , une mon­naie peut pass­er d’une valeur de 6.000 à 30.000 . L’inverse est aus­si possible.

La sécu­rité : Il est impor­tant de bien sécuris­er votre porte­feuille car , une faille dans votre accès peut ouvrir la porte à un hackeur. Mais il existe plusieurs moyens de sécuris­er notam­ment par Google authetificator.

Faut-il Investir dans la Crypto ?

Tout investisse­ment com­porte des risques. Vous pou­vez gag­n­er comme per­dre de l’argent.  Si vous souhaitez inve­stir,  voici quelques con­seils pour les débutants:

  • N’’investissez pas plus de 10 % de votre capac­ité d’investissement totale et unique­ment de l’argent que vous pou­vez vous per­me­t­tre de perdre.
  • Voyez à moyen et long terme et ne vous attachez pas aux mou­ve­ments tem­po­raires. Ce qui compte c’est ce que vau­dra votre cryp­to dans 1 an, 5 ans ou 10 ans.
  • N’investissez que dans des plate­formes fiables, c’est pour cette rai­son que vous devez faire des véri­fi­ca­tions dignes de ce nom. Comme indiqué plus haut, mes expéri­ences en la matière sont Binance, Coin­base, Krak­en et Gateio
  • Diver­si­fiez vos cryp­to-mon­naies et mis­ez au min­i­mum sur 10 cryp­to différentes.
  • Ren­seignez-vous tou­jours avant d’investir. Toutes les cryp­tos ne sont pas à acheter
  • Veillez à sécuris­er vos comptes avec la dou­ble authen­tifi­ca­tion pro­posée par la plate­forme où sont vos comptes.

Pour en savoir plus sur la cryp­to, ce livre/formation  Cryp­to Jack­pot vous accom­pa­gne. Cliquez sur ce lien:  https://bit.ly/3GcGd8F

Et pour vous inscrire gra­tu­ite­ment et inve­stir dans  vos pre­miers cryptos:

Si vous souhaitez d’autres arti­cles sur des investisse­ments , dites-le nous en commentaire

No Comments Yet

Comments are closed