Être une femme n’est pas chose aisée, être une femme influ­ente, inspi­rante et puis­sante, c’est encore plus com­pliqué. D’autant plus que nous vivons dans un monde où règne des iné­gal­ités hommes/femmes. Mais comme dans toutes choses, il y a des excep­tions, des femmes qui se bat­tent et qui pren­nent leur des­tin en main afin de coller à la vision qu’elles ont d’elle-même.

Voici les 5 secrets de toutes ces femmes puis­santes, pour que vous aus­si, vous puissiez le devenir.

  1. S’IMPOSER DANS UN MONDE DOMINÉ PAR DES HOMMES

Cette écon­o­miste chevron­née, anci­enne min­istre des finances du Nige­ria, est la pre­mière femme et pre­mière Africaine à diriger l’OMC.

2. S’ENTOURER DE PERSONNES  IMPORTANTES

Avoir un réseau est une chose fon­da­men­tale. Quoique il arrive nous en avons un, qu’il soit per­son­nel ou pro­fes­sion­nel, il existe. Avoir des con­nex­ions, c’est bien, mais est-ce que ce réseau impacte comme vous le souhaitez?

3. NE PAS HÉSITER À DONNER SON OPINION

On par­lera encore pen­dant longtemps de Michelle Oba­ma comme d’une pre­mière dame par­faite­ment dans l’air du temps. Un des faits mar­quants de son par­cours a été la vidéo où elle chante et danse pour motiv­er les jeunes à aller à l’université. Elle n’a pas lés­iné sur le mode de dif­fu­sion de son mes­sage pour se faire enten­dre et sa vidéo a été visu­al­isée au-delà des fron­tières améri­caines. Un mes­sage qui est finale­ment uni­versel à tous les pays.

4. S’ENGAGER DANS DES ACTIONS HUMANITAIRES

Noel­la Cour­sais est un man­nequin d’o­rig­ine congolaise.En 2007, Noël­la a fondé Malai­ka, une organ­i­sa­tion com­mu­nau­taire à but non lucratif qui autonomise les filles con­go­lais­es et leurs com­mu­nautés grâce à des pro­grammes d’é­d­u­ca­tion et de san­té. Les pro­jets de Malai­ka ont un impact sur des mil­liers de vies dans la com­mu­nauté de Kale­bu­ka et au Con­go et sont tous pro­posés gra­tu­ite­ment. Il s’ag­it notam­ment : d’une école qui pro­pose un pro­gramme d’é­tudes holis­tique accrédité pour plus de 370 filles ; un cen­tre com­mu­nau­taire con­stru­it en parte­nar­i­at avec la FIFA qui pro­pose des pro­grammes d’é­d­u­ca­tion, de san­té et de sport à plus de 5 000 jeunes et adultes par an ; de l’eau potable à plus de 30 000 per­son­nes chaque année grâce à la con­struc­tion et à la réno­va­tion de 20 puits.

 5. DEFENDRE UNE CAUSE IMPORTANTE

Chi­ma­man­da Ngozi Adichie, écrivaine nigéri­ane de renom est fémin­iste et elle l’assume. Aujourd’hui cela a une con­no­ta­tion néga­tive. Chi­ma­man­da ne cherche pas à écras­er les hommes, elle mon­tre sim­ple­ment qu’un homme n’est pas la source de la réus­site d’une femme. Grâce à divers exem­ples, elle nous présente qu’un garçon est élevé de sorte à ce qu’il devi­enne un leader naturelle­ment. Qu’en est-il pour les femmes?

DEO

No Comments Yet

Comments are closed