“Mama Kitoko” ‚un reseau de plus de 50 femmes entrepreneures de divers domaines est l’initiative de Corinne Kamdem,entrepreneure d’origine congolaise et résidant en Suisse.Le but c’est de créer un grand réseau de femmes qui se soutiennent et avancent ensemble.

 
 
GLM: Mama Kitoko est un réseau de femmes entre­pre­neurs. Pourquoi avoir choisi d’être axé sur la femme ? Et quand à débuter votre aven­ture avec Mama Kitoko ?
Corinne Kam­dem :  En tant que femme j’ai été moi-même con­fron­tée au manque de réseau, en effet une fois après avoir sol­lic­ité ses amis, familles et col­lègues nous devons rapi­de­ment appren­dre à se con­stituer un solide réseau. J’ai eu du mal à m’adapter aux événe­ments de réseau­tage habituel de plus, je n’ar­rivais pas à trou­ver un réseau dans lequel je me sen­tais non seule­ment à l’aise mais aus­si un réseau pro­posant des événe­ments et for­ma­tions pou­vant s’adapter à mon plan­ning de « mumpreneur ».
 
 
 

L’aven­ture de Mama Kitoko a débuté en jan­vi­er 2018 date de sa con­cep­tion et notre événe­ment de lance­ment a eu lieu en sep­tem­bre 2018 lors d’une expo­si­tion-vente qui s’est tenue au palace Beau-Rivage  Genève rassem­blant plus de 300 per­son­nes. Corinne Kamdem

 
GLM: Par­lez-nous de votre par­cours professionnel ?
Corinne Kam­dem : Je suis compt­able de for­ma­tion, j’ai eu à exercer durant les dix dernières années dans des insti­tu­tions finan­cières telles que des ban­ques et fidu­ci­aires. Actuelle­ment je suis respon­s­able admin­is­tra­tive au sein d’une entre­prise genevois de la négoce de matériel hydraulique et aéraulique à l’international.
 
GLM: A ce jour, votre réseau regroupe com­bi­en de femmes entrepreneures ?
Corinne Kam­dem: Actuelle­ment, nous pou­vons compter 50 mem­bres actives tous secteurs d’ac­tiv­ités con­fon­dus et ceci à l’in­ter­na­tion­al de la Suisse en pas­sant par le Cana­da ain­si que le Con­go RDC. Notre objec­tif pour cette année 2019 est de dépass­er la barre des 150 membres.
 

Gér­er une mai­son équiv­aut à gér­er une PME. Corinne Kamdem
 

GLM: Mama Kitoko prône les valeurs qui suiv­ent : Le sou­tien, l’entraide et le partage. Que pensez- vous du fait que les femmes ont générale­ment du mal à se soutenir entre elles ?
Corinne Kam­dem: Je pense que ce phénomène est causé par l’e­sprit de com­péti­tion en général, ayant évolué dans des secteurs d’ac­tiv­ité majori­taire­ment mas­culin je trou­ve que la com­péti­tion entre hommes est plus féro­ces que celles entre les femmes.
Cepen­dant, je pense que les femmes ont du mal à se soutenir car la société  patri­ar­cale actuelle  laisse peu de place aux femmes surtout dans le monde des affaires.
De ce fait, le peu de femme qui réus­sis­sent à gravir les éch­e­lons ont mal­heureuse­ment du mal à faire la courte échelle pour leurs petites sœurs. D’ailleurs ce phénomène est l’une des raisons pour lesquelles j’ai crée Mama Kitoko. Afin de favoris­er des col­lab­o­ra­tions entre femmes au lieu des compétition.
GLM:Quels sont les défis que vous avez relevé depuis la créa­tion de Mama Kitoko? 
Corinne Kam­dem: Organ­si­er  un busi­ness brunch et tenir une con­férence à 8 mois de grossesse et organ­is­er un événe­ment rassem­blant plus de 800 per­son­nes deux mois après mon accouchement.
 
GLM: Pourquoi Mama kitoko? 
Corinne Kam­dem: Mama pour la femme, la mère et Kitoko pour la beauté et la force une maman kitoko est une femme, belle, courageuse, intel­li­gente et forte une Femme Complète.
 
 

 
 
GLM: Com­ment par­venez-vous à trou­ver l’équilibre entre votre rôle d’épouse, de mère et femme entrepreneure ?
Corinne Kam­dem: Je dirais que l’art de l’or­gan­i­sa­tion et l’instauration de rou­tine sont les deux astuces qui m’aide  à trou­ver mon équili­bre dans ma vie du quo­ti­di­en. Pa exem­ple le mer­cre­di est un jour sacré pour mes enfants, il est dédié à leur activ­ité extra- sco­laire et aux devoirs. J’ai aus­si la chance d’avoir des for­mi­da­bles enfants très autonomes et pro-act­ifs d’ailleurs gér­er une mai­son cela équiv­aut à gér­er une PME.
 
GLM: Pensez-vous à installer Mama Kitoko au Congo ?
Corinne Kam­dem: Nous avons la chance de vivre à l’ère du dig­i­tal, chose qui nous per­met d’ex­ercer partout et en tout temps. Savez-vous que nous pro­posons des vidéo-con­férences bimen­su­elles et un grand nom­bre de par­tic­i­pants se con­nectent depuis le con­ti­nent africain et notam­ment depuis le Con­go RDC. De plus nous comp­tons organ­is­er courant 2019 deux grands événe­ments sur le sol kinois, nous prof­i­tons de cette inter­view pour faire appel à toutes per­son­nes qui souhait­eraient être parte­naires de nos événements.
 

Votre plus belle carte de vis­ite c’est le tra­vail bien fait. Corinne Kamdem

 
GLM: Quelle est la femme qui vous inspire le plus et pourquoi ?
Corinne Kam­dem: Je cit­erai en pre­mier ma mère bien évidem­ment car elle a réus­si à élever 5 enfants grâce à l’en­tre­pre­neuri­at plus pré­cisé­ment grâce au busi­ness du wax et bazin d’ailleurs je pense que c’est elle qui m’a inculquée l’amour des affaires. En deux­ième je cit­erai Michelle Oba­ma pour son par­cours pro­fes­sion­nel avant même d’être pre­mière dame des USA ain­si que la ges­tion d’après man­dant. En 3 ème posi­tion je cit­erai Geneviève Nna­ji con­nue pop­u­laire­ment comme actrice mais c’est aus­si une femme d’affaire redoutable.
 

Michelle OBAMA
GLM: Un mes­sage à toutes les jeunes femmes entrepreneures ? 
Corinne Kam­dem: Soyez courageuses, auda­cieuses et per­sévérantes, votre plus belle carte de vis­ite c’est le tra­vail bien fait. Ne mis­ez pas tout sur votre apparence physique mais plutôt sur la for­ma­tion et un réseau en béton.
 


 
Ne mis­ez pas tout sur votre apparence physique mais plutôt  sur la for­ma­tion et un réseau en béton. Corinne Kamdem

 
Copy­right: Go Ladies Magazine,mars 2019
Images source: google.com
SLB.

DEO

No Comments Yet

Comments are closed