Décidément le mois de décembre est un mois porte bonheur pour Georges Weah autrement dit Mister Georges.L’ancien attaquant vedette du PSG et du Milan AC ‚à 51 ans a bravement remporté  le second tour de l’élection présidentielle  avec 61,5 %    des voix face à son adversaire ‚le vice ‑président Joseph Boakai.

 
 
C’est le 28 décem­bre  que Georges Weah a été proclamé Prési­dent de la République Libérienne.Et c’é­tait déjà au mois de décem­bre 1995 qu’il avait reçu un bal­lon d’or,il est le seul africain à l’avoir.
Enfant des bidons ville de Mon­rovia devenu star plané­taire du foot dan les années 90 ‚Georges Weah a réal­isé le rêve de sa sec­onde vie en devenant  jeu­di Prési­dent du Liberia ‚pays trau­ma­tisé par la guerre civile qu’il entend réc­on­cili­er avec lui-même.
 
 

Il faut dire que Mis­ter Georges était large­ment absent du pays pen­dant la guerre civile qui a fait près de 250.000 morts entre 1989 et 2003.
Entré en poli­tique à la fin du conflit,il a été bat­tu au sec­ond tour de la prési­den­tielle de 2005 par Ellen John­son Sir­leaf,pre­mière femme élue Chef d’É­tat en Afrique puis comme can­di­dat à la vice prési­dence en 2011.Son par­ti criera alors en vain à la fraude .
 
 
 

 
Cette fois alors que son adver­saire Joseph Boakai a mul­ti­plié les procé­dures pour dénon­cer la fraude et l’irrégularité,ayant selon lui entachées le pre­mier tour,Georges Weah a appelé ses par­ti­sans à la patience et au calme.Samedi dernier ‚il avait effec­tué une démon­stra­tion spec­tac­u­laire de force en rassem­blant des dizaines de mil­liers de par­ti­sans dans le plus grand stade du Pays à Monrovia,affirmant à l’AFP: ” Je sais que Joseph Boakai ne peut pas me battre.J’ai le peu­ple avec moi”.
Quinze ans après avoir rac­croché les cram­pons   il assure avoir gag­né en expéri­ence sur ter­rain poli­tique et de ses échecs.
Du ter­rain de foot­ball à la prési­dence de la République ‚Mis­ter Georges vient de démon­tr­er que tout est possible,il faut pour se faire tra­vailler et persévérer.
 
 
Antho­ny Shamba

DEO

No Comments Yet

Comments are closed