De passe temps à une véritable passion,Gloria Ade utilise YouTube pour influencer, motiver et conseiller les jeunes filles. Elle a crée “Tiny and Brown” ‚une chaine qui est présentement suivie par plus de 50.ooo abonnés.

 
 
Go Ladies Mag­a­zine : Qui est Glo­ria Ade?
Glo­ria Ade :  Jeune blogueuse africaine plus pré­cisé­ment ghanéenne et nigéri­ane de 22 ans vivant dans une toute petite ville en Bel­gique, Brux­elles et actuelle­ment blogueuse mode, beauté et médi­ta­tion à plein temps.
 
GLM: Vous êtes youtubeuse, vous gérez actuelle­ment la chaine Tiny and brown .Pourquoi Tiny and brown ?Pourquoi avoir crée cette chaine ?
Glo­ria Ade :  Il fal­lait un nom qui soit du « Glo­ria » tout craché, et qui me définisse assez bien et je suis venue avec ce nom, sans y réfléchir trop longtemps Tiny And Brown veut juste dire petite et brune. Ensuite, j’ai ini­tiale­ment crée cette chaîne pour pou­voir avoir un cer­tain passe-temps et ça a fini par pren­dre plus d’ampleur, et donc de mon temps et je m’y suis finale­ment engagée.
 
 
GLM: Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir youtubeuse ?
Glo­ria Ade:  Comme je l’ai dit plus haut. C’était à la base un passe-temps qui est devenu une pas­sion. Ce qui me motive est cette pas­sion juste­ment qu’il y a der­rière tout ça et bien sûr l’envie de vouloir faire quelque chose de grand avec ce que j’ai en main. 
GLM: Vous abor­dez des thé­ma­tiques qui touchent pré­cisé­ment le com­porte­ment des jeunes filles. Quelle approche avez-vous de la jeune fille aujourd’hui ?
Glo­ria Ade : Une approche très sim­ple. J’essaye de créer un max­i­mum de prox­im­ité entre elles et moi pour qu’elles puis­sent non seule­ment s’identifier à moi et être motivées à vis­er plus haut mais j’essaye aus­si de pren­dre ce rôle de « grande sœur » dont cer­taines ont besoin et n’ont pas for­cé­ment. J’aborde toutes sortes de sujets que cha­cune d’entres-elles même d’entres-nous auraient pu ren­con­tr­er. Pour moi la com­mu­ni­ca­tion est vrai­ment cruciale. 
 
GLM: Selon vous qu’est-ce qu’une femme accomplie ?
Glo­ria Ade : Je dirais qu’il n’existe de femme accom­plie, ni même d’être humain accom­pli tout court. Il y a tou­jours cette place pour l’amélioration. Dire d’une femme qu’elle est accom­plie serait la limiter. 
 
 

 ”Il n’existe de femme accomplie,ni même d’être humain accompli”.

 
 
 
 
GLM:  Le make up est l’un des sujets fars de votre chaine youtube.Pensez-vous que le maquil­lage est devenu indis­pens­able pour les femmes ?
Glo­ria Ade :  Je vais faire court. (rire) En 2017, oui.
 
GLM :  Sur youtube vous avez plus de 50.000 abon­nés . Pensez- vous avoir atteint votre objectif ?
 
Glo­ria Ade :  Non tou­jours pas. Je suis tou­jours en pleine pro­gres­sion et j’apprécie d’ailleurs dans le proces­sus et chaque « niveau » par laque­lle ma chaîne passe d’ailleurs mais non.
 
 
GLM:  Quel est votre plus grand rêve ? L’avez-vous déjà réalisé ? 
 
Glo­ria Ade :  J’en ai telle­ment dont l’un de mes plus grands : vis­iter toute l’Afrique plus par­ti­c­ulièr­ment l’Afrique du Sud et non il n’a tou­jours pas été réalisé.
 
GLM : Qu’est-ce qui vous per­met de rester motiv­er tous les jours ?
 
Glo­ria Ade : Ma spir­i­tu­al­ité me motive chaque jour et m’aide à tenir bon mal­gré toutes les dif­fi­cultés que je ren­con­tre en chemin.
 

DEO

No Comments Yet

Comments are closed