Pour redorer l’image de la jeunesse féminine par une éducation exquise,Jessica Masangu a créé depuis 2014 une structure dénommée “Sœur lève-toi” au travers de laquelle les jeunes femmes de son pays , la RD Congo, parviennent à un idéal, celui d’être le reflet des aspirations constructives.

 
 
GoLadies Mag­a­zine :  Qui est Jes­si­ca Masangu ?
Jessi­ca Masan­gu: Jes­si­ca Masan­gu est une jeune femme chré­ti­enne con­go­laise licen­ciée en Archi­tec­ture. J’ai gran­di à Kin­shasa et j’ai été for­mé à l’Université de Miami.
 
GLM :  Sœur Lève-Toi est une struc­ture dont le but est d’influencer pos­i­tive­ment les jeunes filles et elle existe depuis trois ans . Quelles sont ses objectifs ?
Jes­si­ca Masan­gu : L’objectif de Sœur Lève-Toi (SLT) est de créer une plate-forme où les Africaines pour­ront dévelop­per leur poten­tiel afin de devenir les femmes influ­entes de demain. A tra­vers SLT, nous avons créé cette com­mu­nauté de sœurs qui com­prend des étu­di­antes et jeunes femmes con­go­lais­es repar­ties dans le monde que l’amour du pays et l’importance de l’éducation ont réu­ni pour servir la RDC en œuvrant dans la sco­lar­i­sa­tion des jeunes filles.
En partageant les valeurs telles que la sol­i­dar­ité, la dis­ci­pline, la soif de con­nais­sance et l’amour du prochain, nous sommes d’avis que c’est en tra­vail­lant ensem­ble que le Con­go pour­ra man­i­fester pleine­ment son potentiel. 
Notre objec­tif à court terme est de ren­forcer la nou­velle branche que nous avons dévelop­pée à tra­vers la con­férence De Femmes à Femmes qui réu­ni­ra les jeunes femmes (18–35 ans) à tra­vers des échanges et dis­cus­sions con­struc­tifs pour leur épanouisse­ment per­son­nel, spir­ituel et pro­fes­sion­nel. Et à long terme, éten­dre SLT dans plusieurs provinces de la RDC afin que plusieurs ado­les­centes puis­sent béné­fici­er de notre bourse d’étude Mal­a­ba.
 
 

GLM : Les orphe­lines sont aus­si l’une de vos cibles. Pourquoi avoir choisi cette 
caté­gorie de personnes ?
Jes­si­ca Masan­gu : Nous avons choisi de nous focalis­er sur les jeunes filles orphe­lines en pre­mier temps parce qu’elles sont les plus vul­nérables dans la société. Et une fille sco­lar­isée a beau­coup moins de chance d’être exposée à une grossesse pré­coce. De ce fait, nous croyons qu’en exerçant notre devoir de citoyennes , en étant actri­ces de change­ment, nous pour­rons résoudre ce prob­lème de sco­lar­i­sa­tion des jeunes filles, et elles pour­ront bâtir des foy­ers sta­bles et ain­si une société forte. 
 
GLM :  L’éducation des jeunes filles est une ques­tion qui vous tient à cœur . Par­lez-nous de la bourse Malaba ?
Jes­si­ca Masan­gu: Mal­a­ba qui sig­ni­fie « Futur » en Tshilu­ba est notre petite con­tri­bu­tion à l’éducation de la jeune fille con­go­laise. Chaque mois, chaque mem­bre SLT prend l’engagement et l’initiative de con­tribuer pour les béné­fi­ci­aires de cette bourse d’étude. Cette année, nous spon­sorisons Mireille qui est sco­lar­isée au Lycée Motema Mpiko. Par la grâce de Dieu, ca fait main­tenant 2 ans que cette jeune orphe­line de Nga­ba est suiv­ie par une mem­bre SLT qui joue le rôle d’une grande sœur et mar­raine en lui trans­met­tant les valeurs et moti­va­tions néces­saires pour l’aider à dévelop­per son potentiel. 
 

GLM:  De Femmes à Femmes est le thème de la con­férence qui doit se tenir le 20 et 21 juil­let à Kin­shasa. Quel en est le but ?
Jes­si­ca Masan­gu : Le but de la Con­férence De femmes à femmes  est de créer une plate-forme d’échange entre femmes étu­di­antes et déjà établies dans la société afin de trans­met­tre leur savoir et sagesse à toutes ces jeunes femmes qui rêvent grand. Nous pen­sons qu’en réu­nis­sant des ser­vantes de Dieu, des femmes lead­ers dans la société et des femmes entre­pre­neures, nous favoris­erons la créa­tion de rela­tions frater­nelles mais aus­si nous encour­a­geons la future élite con­go­laise à avoir cet équili­bre per­son­nel, spir­ituel et pro­fes­sion­nel pour son pro­pre épanouisse­ment.
GLM:  « L’éducation est l’arme la plus red­outable pour un monde meilleur » dis­ait Nel­son Man­dela. Un com­men­taire par rap­port à cette citation ?
Jes­si­ca Masan­gu : Effec­tive­ment, je pense que l’accès à l’éducation nous ouvre non seule­ment beau­coup de portes pour l’avenir mais aus­si notre esprit. En prenant mon pro­pre exem­ple, le fait d’avoir été exposé à dif­férentes cul­tures et men­tal­ités a déclenché ma vision pour Sœur, Lève-Toi. Et, le rôle de toute per­son­ne qui a eu ce même priv­ilège serait de sus­citer ce même déclenche­ment en quelqu’un d’autre. 
 
GLM: Un dernier mot à toutes les lec­tri­ces de Go Ladies ?
Jes­si­ca Masan­gu : J’encourage cha­cune à rêver grand et à pour­suiv­re ses ambi­tions afin que nous puis­sions nous inspir­er et nous motiv­er mutuelle­ment. Je remer­cie aus­si l’équipe Go Ladies pour cette mer­veilleuse ini­tia­tive qui encour­age et recon­nait le poten­tiel de toutes ces jeunes femmes qui fer­ont les élites féminines de notre chère RDC.
 

DEO

No Comments Yet

Comments are closed