Josepha Mutund : ça toujours été un plaisir de sublimer les autres.

 

Implantée à Kinshasa depuis trois ans bientôt, Josepha Cosmetics figure parmi les salons de beauté les plus fréquentées de la capitale. Crée par trois jeunes sœurs dont Josepha Mutund  l’une  des co-fondatrices, son histoire avec le  cosmétique date de bien longtemps. Depuis son enfance, elle aimait tout ce qui a trait à l’esthétique : « Depuis mon jeune âge, j’étais passionnée par l’esthétique. Je m’intéressais et touchais à tout ce qui avait trait à la beauté .Je maquillais, je faisais de la manucure  et je coiffais  toutes mes sœurs, ma mère et mes copines   » affirme-t-elle. Découvrez  le parcours d’une jeune femme congolaise qui a su transformer sa passion d’enfance  en entreprise.

 

 

 

 

GLM : Parlez-nous de vous ?

Josepha Mutund : J’ai 25 ans , je suis congolaise , née en Afrique du Sud et grandit en Côte d’Ivoire  .Diplômée en management d’entreprises ,Je poursuis également des études en Marketing et Infographie par correspondance. Je suis passionnée par tout ce qui a trait à l’art  et surtout à l’esthétique, l’architecture d’intérieure et l’art culinaire. Je suis très créative, j’ai de nouvelles idées tous les jours .Je crée des projets presque tout le temps que je compte réaliser progressivement.

 

 

GLM : Vous êtes la co- fondatrice de Josepha Cosmetics, une maison de beauté à kinshasa. Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer ?

 

 

Josepha Mutund : Je suis la co-fondatrice et directrice général des opérations de Josepha cosmetics .Je travaille avec mes deux grandes sœurs Manuella et Déborah Mutund , deux femmes éloquentes avec qui je partage la même passion. C’est une entreprise familiale.

Ce qui nous a poussé à créer Josepha Cosmetics, c’est tout simplement  notre passion pour la beauté et ce besoin de créer un institut de beauté aux normes internationales avec des prix abordables basée à Kinshasa .

 

 

 

 

ça toujours été un rêve et un plaisir de sublimer les autres. Josepha Mutund

 

 

 

 

GLM :Votre histoire avec le comestic ?

 

Josepha Mutund : Depuis mon jeune âge, j’étais passionnée par l’esthétique. Je m’intéressais et touchais à tout ce qui avait trait à la beauté .Je maquillais, je faisais de la manucure  et je coiffais  toutes mes sœurs, ma mère et mes copines  .ça tjrs été un rêve et un plaisir de sublimer les autres .

 

GLM : Le make up est l’une de vos spécialités. Pensez-vous  que le maquillage est indispensable à la femme ?

 

Josepha Mutund : Le Make indispensable à la femme ?

Non je pense pas ,ce n’est qu’une touche sublimatrice .Toutes les femmes sont belles tant qu’elles prennent soin d’elles .Le maquillage ne fait que nous embellir .

 

GLM : Votre plus grande réussite ?

 

Josepha Mutund : Josepha cosmetics est ma plus grande réussite  ,un petit projet de famille  aujourd’hui reconnu à l’international comme l’un des meilleurs salons de beauté de Kinshasa, ça fait chaud au cœur d’entendre ça ,de se présenter quelque part et recevoir des encouragements de part et d’autre ,pour moi c’est une belle réussite ,une entreprise qui vient de naître et qui compte aller très loin .

 

 

Nous avons tendance   à nous limiter et à ne pas voir assez grand alors que  c’est dans nos peurs que résident les plus grandes opportunités. Josepha Mutund

 

 

 

 

GLM : Votre plus grand échec ? Comment avez-vous fait pour vous relever ?

 

Josepha Mutund : – Mon plus grand échec était de ne pas pouvoir pu obtenir une bourse  afin d’aller aux États Unis poursuivre mes études .Pour me relever ,je me suis accrochée à mon travail (Josepha cometics ). Je voulais être la meilleure dans tout ce que j’entreprenais et les encouragements que je recevais me redonnaient espoir. Je me suis sentie valorisée et du coup j’étais contente d’être restée à Kinshasa et j’ai compris que  Dieu avait un meilleur plan pour moi .

 

GLM : Josepha Cosmetics, bientôt trois ans d’existence. Josepha costemics dans 10 ans ?

Josepha Mutund : Depuis la naissance de Josepha cosmetics jusqu’à maintenant, les choses n’ont pas été faciles .A l’âge de 22 ans, j’avais 10 employés qui avaient la plupart 10 ans de plus que moi .Une clientèle assez différente du pays où j’ai grandi .Mais aujourd’hui je suis heureuse du parcours que j’ai eu ,j’ai gagné en maturité et beaucoup appris en terme d’expérience. J’ai eu à former des gens et apprendre des autres, aujourd’hui j’ai plus qu’une équipe, une famille avec laquelle je mène ce combat quotidien .Ils s’améliorent de Jour en jour et croient en moi, nous nous soutenons mutuellement.

 

 

GLM : Vous êtes jeune et votre business évolue bien. Qu’est-ce qui vous permet de garder le cap ?

 

Josepha Mutund : Merci ,je tiens d’abord à dire merci à Dieu et  à toute la clientèle qui nous soutient depuis le début. Les critiques et les suggestions   que nous avons reçues autrefois , nous ont permis de nous améliorer et d’atteindre le  niveau que nous avons aujourd’hui .Le combat est quotidien, la concurrence augmente chaque jour mais  nous maintenons la qualité de nos services  et la clientèle .

 

 

Toutes les femmes sont belles tant qu’elles prennent soin d’elles .Le maquillage ne fait que nous embellir. Josepha Mutund

 

 

 

GLM :Selon vous, qu’est-ce qui empêche aux jeunes femmes congolaises de se lancer dans la réalisation de leurs rêves ?

 

Josepha Mutund : La peur de l’inconnu, le manque de confiance en soit, la constance et aussi le manque de visions. Nous avons tendances   à nous limiter et à ne pas voir assez grand alors que c’est dans nos peurs que résident les plus grandes opportunités.

 

 

 

 

Josepha cosmetics est ma plus grande réussite, un petit projet de famille  aujourd’hui reconnu à l’international comme l’un des meilleurs salons de beauté de  Kinshasa. ça fait chaud au cœur. Josepha Mutund

 

 

 

 

 

GLM : Un mot à toutes les femmes qui sont accro au Make-up ?

 

Josepha Mutund : J’encourage toutes les femmes qui sont accro aux make up à prendre soin de leur peaux autant qu’elles se maquillent. La beauté d’une femme réside d’abord dans l’entretien de sa peau.

 

copyright © Go Ladies Magazine  juillet  2018

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.