Joel Samuel Kapepula : “J’ai grandi dans la cuisine “.

Depuis son jeune âge, Joel Samuel Kapepula passe une grande partie de son temps à déguster les petits plats aux cotés de mère et quelques fois de ses tantes. C’est dans la cuisine qu’une histoire a commencé et qu’une  passion est née. Trois mots le définissent le mieux : La cuisine,le sport et la musique.

Go ladies Magazine: Qui est Joel Samuel Kapepula ?

Joel Samuel Kapepula: Je suis Congolais, j’ai 26 ans et j’ai grandi à Kinshasa. Je viens d’une famille de 5 enfants dont 4 garçons et une fille.

Présentement, je vis à Cape Town, en Afrique du Sud où j’ai fait   mes études universitaires et c’est ici également que j’ai  développé ma passion pour la cuisine. Hormis cela, Je suis programmeur informatique et j’aime le seigneur.

 

 

Quand mes parents ont compris que j’aimais la cuisine et qu’ ils ont commencé à voir les photos sur les médias sociaux, ils avaient compris qu’il était important de me laisser poursuivre mon rêve. Joel Samuel K.

GLM : Vous êtes un amoureux de la cuisine. Quand et comment avez découvert votre passion ?

 

Joel Samuel Kapepula: J’ai grandi dans la cuisine. Pendant que ma mère, ma grand-mère et mes tantes cuisinaient,  Je passais du temps à gouter les recettes et petit à petit ma passion pour la cuisine à commencer  à se développer. 

 

 

GLM : Votre passion pour la cuisine vous a poussé à créer Joel’s table. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

 

Joel Samuel Kapepula: Il y a environ un an, chaque samedi, j’invitais   des amis pour déguster des plats. Et tout à commencer  par cette  tradition.

Un jour , alors que nous étions en train de manger, un de mes meilleurs amis  dit : « imaginez si cela s’appelait “Joël’s Table”? » C’était amusant mais en même  temps  j’avais  bien aimé le nom. Entre temps,  personne ne savait que c’était un rêve  d’avoir un restaurant, mais je voulais que ça soit différent.

Quelques mois  après, j’ai décidé de mettre sur pied  un restaurant, ouvert une fois la semaine car je n’avais pas d’argent pour ouvrir un restaurant à temps plein . J’ai donc opté pour le premier samedi de tous les mois un jour pour organiser le  “Pop up store”.

Et en même temps, j’avais  lancé mon site  https://joelstable.com et un livre électronique gratuit.

 

 

 

 

GLM: Nous le savons, les hommes sont les meilleurs cuisiniers. Mais ce n’est pas toujours évident en Afrique. Quelle a été la réaction de vos parents lorsqu’ils ont appris que vous aimiez cuisiner ?

 

Joel Samuel Kapepula: Pour moi, ce n’était pas un grand problème, parce que je viens d’une famille quasi moderne mais c’est vrai que ce n’était pas facile de toujours cuisiner et vue que on avait une femme de ménage en grandissant, qui faisait .

Mais les choses ont commencé à changer quand  j’ai totalisé 18 ans. A cette époque , je venais d’ aménager dans un appartement avec mon frère en Afrique du Sud. Et quand mes parents ont compris que j’aimais la cuisine et qu’ ils ont commencé à voir les photos sur les médias sociaux, ils avaient compris qu’il était important de me laisser poursuivre mon rêve.

 

GLM: Pourquoi avoir choisi les hamburgers et les sandwichs comme spécialité ?

 

Joel Samuel Kapepula : Parce que c’est  facile à cuisiner et tout le monde les aiment ici. Je fais beaucoup d’autres recettes mais généralement tout le monde adore les galettes (waffles), les hamburgers et les sandwiches. ça parait facile et simple mais avec mes recettes j’aime changer les ingrédients et ajouter ma touche.

 

       Risquez et faites confiance au processus. Joel Samuel K.

 

 

 

GLM: Quel est le meilleur conseil que vous pouvez donner aux jeunes  ?

 

Joel Samuel Kapepula: Je pense que les jeunes ont trop peur de poursuivre leurs rêves et parfois de  prendre des risques.

Je suis un homme africain de 25 ans qui a simplement décidé de poursuivre ses rêves et donné le meilleur de soi.

Donc, mon conseil est celui :” poursuivez vos rêves“. Ne soyez pas stupide ou inconscient, mais demandez conseil aux autres, surtout les personnes  qui sont du domaine. Utilisez également la sagesse, votre ego ne vous amènera nulle part dans les affaires, alors restez humble, apprenez des autres, ne prenez pas de raccourcis, mais plutôt faites confiance au processus et au  temps. Le temps n’est pas votre ennemis.

En tant qu’ homme africain, je sais combien parfois , nous avons la pression pour avoir un emploi de bureau,  surtout venant de nos  parents. Parce que c’est ainsi que nous avons été élevés, mais je ne pense pas que ce soit toujours le cas. Vos parents auront confiance en vous et respecteront vos décisions lorsque vous sauriez vraiment ce que vous voulez et lorsque vous leur présentez un plan bien détaillé .

Au cas contraire, vous regretterez toujours de ne pas avoir pris de risques.

 

 

 

 

J’ai grandi  dans la cuisine. Pendant que ma mère, ma grand-mère et mes tantes cuisinaient,  Je passais du temps à gouter les recettes et petit à petit ma passion pour la cuisine à commencer  à se développer. Joel Samuel k.

 

GLM: Que représente la femme pour vous ? Et S’il faudrait la décrire en un mot ?

 

Joel Samuel Kapepula : Je viens d’une famille remplie de femmes. Ma mère, mes tantes et mes cousines ​​m’ont beaucoup appris sur les femmes. Elles m’ont appris comment s’occuper d’une femme et comment traiter une femme. Et elles m’ont permis de connaitre  certaines qualités de la femme telle que  la force , le courage, l’audace, la générosité, la douceur  et la sagesse.

 

 

 

Si je devais décrire les femmes en une phrase  je dirai qu’elles  sont inspirantes. Joel Samuel K.

 

 

 

GLM: Qui vous inspire le plus dans votre métier ? Comptez-vous inclure aussi la cuisine congolaise dans vos menus ?

 

Joel Samuel Kapepula: Les gens comme Gordon Ramsy, Jamie Oliver, Gennaro Contaldo et tant d’autres chefs. J’aime explorer la ville dans laquelle je vis , Cape Town. qui est certainement l’une des plus belles villes du monde et j’aime me rendre dans  différents endroits et essayer différents plats. J’essaie toujours de nouvelles choses et j’ajoute à la boîte à outils de mes recettes.

J’ai été élevé avec  la nourriture congolaise, donc elle occupe une place de choix  dans mon cœur. Je vais certainement essayer de l’ajouter dans un  avenir proche, parce que je considère que les plats africains sont bien reçus chaque fois que vous les présentez.

 

GLM: Quels sont les projets d’avenir de joel’s table ?

 

Joel Samuel Kapepula:  J‘aimerai  ajouter les jours d’ouverture de  “Joël’s Table”.Et nous avons commencé  Burger Night  tous les vendredis soir et Breakfast and Lunch tous les samedis soir.

Entre temps, je pense à trouver un lieu  et j’essaie de trouver des investisseurs potentiels pour mon restaurant.

Enfin, je songe à organiser et participer à des  marchés alimentaires ainsi qu’aux évènements qui vont dans le même sens.

 

©GoLadies Magazine

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.